5 façons d’aider les nouvelles recrues à être plus à l’aise en cours de cardiovélo

5 Ways to Make Those New to Indoor Cycling Feel More Comfortable

Colleen Conlon se souvient très bien de son premier cours de  cardiovélo. C’était en 2010, et elle n’était pas convaincue. « J’étais encore à l’école secondaire, dans le Delaware, et mon amie m’avait demandé de l’accompagner à un gym près de chez nous pour suivre un cours ,”se rappelle Conlon. “It was basically a bike on wheels. No one helped set me up on the bike. The room was bright. Everything was uncomfortable and I didn’t like it.”

Mais elle n’a pas abandonné le vélo. Deux ans plus tard, elle a décidé de retenter l’expérience et de suivre un cours dans un studio à New York, où elle avait déménagé.“Le studio était une expérience à part entière,” explique-t-elle “C’était presque magique. Pendant 45 minutes, j’ai eu l’impression d’être dans un monde différent et j’ai adoré. ”

Colleen Conlon s’est prise au jeu, elle a commencé à suivre des cours régulièrement, au point que son instructeur lui a suggéré de passer une certification pour enseigner. Sans hésitation, c’est exactement ce qu’elle a fait. Elle a auditionné pour Equinox, a commencé le programme de mentorat du studio et a commencé à enseigner..

Sept ans plus tard, à 27 ans, elle est  instructrice professionnelle de vélo à Equinox, aet plus que jamais, elle compte rendre chaque expérience aussi spéciale pour ses étudiants que le cours qui l’a convertie elle-même. Voici cinq choses qu’elle garde à l’esprit pour s’assurer que chaque élève de sa classe apprécie la balade.

1.Prenez confiance pendant l’entraînement.

Ce que Colleen préfère, et ce qu’elle tente d’offrir à ses élèves, c’est l’ambiance d’une salle peu éclairée, remplie de personnes qui aiment la musique entraînante et désireuses de tout donner. " Pouvoir être entourée de personnes qui veulent aussi se trouver dans cet environnement, c’est parfait ", explique-t-elle. " Quand leurs yeux s’illuminent et qu’ils respirent fort au moment où ils atteignent quelque chose qu’ils poursuivaient, ce sentiment de confiance, c’est unique au monde. ” 

2. Reconnaissez que tous les participants ont des niveaux différents.

 

Aujourd’hui, Colleen est habituée à donner des cours à plus de 25 personnes, mais elle a dû apprendre à adapter ses séances d’entraînement à tous les participants. « Voir des personnes venir régulièrement est très satisfaisant, on fixe des objectifs ensemble et on s’attend à ce qu’elles fassent certaines choses une fois hors du studio, mais ce n’est pas toujours le cas. « Et il y a aussi des nouveaux venus, qui peuvent ne pas être intéressés ou prêts à atteindre les objectifs fixés avec les habitués du cours. » Colleen Conlon navigue entre ces deux mondes en donnant aux participants un plan du cours, qui comporte des défis et un objectif à atteindre à la fin, tout en leur disant qu’ils devraient aller à leur propre rythme, et que s’ils ne souhaitent pas s’engager dans un sprint, c’est correct. Ce moment est leur entraînement, l’important est donc qu’ils s’amusent et qu’ils en tirent le meilleur.

 

3. Porter des chaussures confortables est important.

S’il s’agit de votre premier, deuxième ou même troisième cours, il y a de fortes chances que vous n’achetiez pas votre propre paire de chaussures, et ce n’est pas nécessaire! La plupart des studios ont des chaussures que vous pouvez louer, ou bien les vélos seront équipés de cale-pieds dans lesquels vous pouvez simplement glisser vos chaussures et pédaler. Mais si vous décidez finalement de vous investir régulièrement dans le cardiovélo, il deviendra indispensable d’acheter une bonne paire de chaussures, fonctionnelle, confortable et belle. « Je ne quitte plus ma paire de Shimano IC5 pour femmes qui vient de sortir », annonce Colleen, qui est également ambassadrice de la marque. « Elles sont ajustées et confortables, surtout quand je dois descendre du vélo et me déplacer pendant les cours. Elles sont suffisamment rigides pour offrir une bonne performance, mais restent plus molles que d’autres chaussures que j’ai pu porter dans le passé, ce qui les rend extrêmement faciles et agréables à porter toute la journée. »  Shimano IC5 Women’s shoe that just launched,” says Conlon who is also an ambassador for the brand. “It’s form-fitted and comfortable, especially when I have to get off the bike and walk around during class. It’s hard and durable enough to perform well, but it’s also a softer shoe than some I’ve worn in the past, which makes it extremely easy and enjoyable to wear all day.”

 

4. Un vélo bien réglé change tout, et l’instructeur peut vous aider!

Si c’est votre première fois, Colleen Conlon recommande fortement de ne pas essayer de tout comprendre par vous-même. Il n’y a pas de quoi être gêné : nous sommes tous passés par là. « Demandez de l’aide à l’instructeur », dit-elle. « Les nouveaux élèves ont peur de se faire remarquer en demandant de l’aide. Mais indiquer à l’instructeur que vous débutez lui permettra de vous aider à régler correctement votre vélo, afin qu’il convienne à votre morphologie. Finalement, vous aurez une bien meilleure expérience.

 

5. Aidez les élèves à définir leurs intentions et à atteindre leurs objectifs.

Colleen se définit comme « Type A », elle aime avoir un plan, et bon nombre de ses élèves lui ressemblent. « Quand le travail devient spécifique et que l’on définit des objectifs, il est bien plus facile de conserver son implication mentale, surtout quand cela devient dur », explique-t-elle. « Lorsque vous entrez dans la salle, quel est votre objectif? Essayez-vous de parcourir une certaine distance à la fin du cours? Voulez-vous atteindre une puissance maximale ou maintenir une certaine puissance moyenne? Ou peut-être que vous ne voulez pas penser aux données aujourd’hui et que vous avez juste besoin de 45 minutes pour vider votre esprit et soulager le stress. C’est très bien aussi. Même si vous ne définissez pas d’objectif en termes de données et de performance pendant le cours, définir une intention est très utile mentalement, et j’aime rappeler à mes élèves de le faire. »